L’éco du Tour

Pour la 3e année consécutive, le MEDEF et Beau Travail s’associent au Tour de France afin de valoriser les métiers en tension et l’alternance. L’opération « Vélos du futur » permet aux CFA et aux apprentis de faire la démonstration de leurs savoir-faire et de valoriser leur filière de façon originale à travers la fabrication d’un vélo dévoilé au public sur le podium de chaque village départ. Cette association avec le Tour de France est aussi l’occasion de mettre l’accent sur l’économie de chacune des régions traversées. Huitième étape : Monêtier-les-Bains et les Hautes-Alpes.

L’activité économique de Monêtier-les-Bains est tournée essentiellement vers le tourisme avec un enjeu : le thermalisme.

Tourisme en été comme en hiver

  • L’activité hivernale est liée à la station de ski de Serre Chevalier, qui est l’un des plus grands domaines skiables d’Europe et la plus grande station de ski des Alpes du Sud. 
  • L’activité estivale est liée à la randonnée et à l’alpinisme avec le parc national des Écrins qui offre 700 km de sentiers à parcourir. 

Projet de développer une activité permanente de thermalisme

Monêtier-les-Bains a décidé depuis quelques années de renouer avec le thermalisme, pourtant oublié au profit des sports d’hiver dans la commune, en réorganisant l’activité économique autour de cette richesse naturelle qu’est l’eau chaude.

Valoriser la ressource en eau chaude naturelle du sous-sol est donc le projet que mène Monêtier-les-Bains depuis quelques années avec l’ouverture du centre thermoludique « Les Grands Bains ». L’ouverture de ce centre permet à la commune de se rattacher à sa tradition thermale et génère une cinquantaine d’emplois (masseuses, esthéticiennes, personnel d’entretien…).